Plus de présence du secteur bricolage

26 Octobre 2015 / Par: rmmcia

Plus de présence du secteur bricolage.

Le secteur du bricolage est en hausse en Espagne. Malgré la baisse de ventes du 30% pendant les années de la récession, non toutes les grandes entreprises de distribution l’on souffert, et maintenant elles augmentent leur facturation et modifient leur stratégie, avec un rapprochement au centre des villes.

Aux années 90 les grands distributeurs de bricolage se sont établis en banlieue comme des “category Kings”, d’haute spécialisation et grand volume de ventes. Le premier et encore leader du secteur n’a laissé pas de monter pendant ces années très difficiles, et 2014 se présente comme leur mieux année. Tous les distributeurs ont vu comme une opportunité le potentiel de croissance du bricolage, et un bon numéro d’eux sont en train de réinvestir leurs bénéfices en ouvrant des nouveaux établissements.

facturation_annuel_leader_bricolage_2003a2014

Selon l’Observatorio Sectorial DBK/ INFORMA, la hausse de facturation des établissements spécialisés en articles de bricolage a été de 6,8% en 2014 comparé à l’année antérieur, malgré la demande de produits plus bon marché, et il se prévoit également une hausse du 5,6% pour la présente année.

Le changement stratégique se concrétise dans l’impulse du commerce de proximité. Beaucoup de distributeurs ont favorisé l’ouverture de plus de points de vente et ils se rapprochent aux villes avec des nouveaux établissements dans les centres commerciaux urbains. Au temps où il y a une haute concentration d’entreprises, car les cinq premières monopolisent le 86% du marché, le commerçant spécialisé, les petites quincailleries profitent de la croissance du marché et se réinventent : s’associent, introduisent les nouveaux technologies dans leur magasins, des nouvelles formes de communication et conseils et expertises, pour faire concurrence aux grandes chaînes de magasins.

Partager: